↑ Revenir à L’Est

Key West

 

Key West


Key West est une localité de Floride, aux États-Unis. Elle est située à l’extrémité ouest de l’archipel des Keys. La ville occupe la totalité de la dernière des îles dont elle tire son nom ainsi qu’un ensemble d’îlots qui l’entourent. La partie de Stock Island au nord de la route fédérale Nº1, Fleming Key et Sigsbee Park au nord (deux terrains militaires à accès restreint) et Sunset Key (autrefois appelé Tank Island et avec accès limité aux résidents) à l’ouest font partie de la municipalité. Key West est le chef-lieu du comté de Monroe. La ville est connue pour être le point extrême du sud des États-Unis contigus et le terminal sud de la route Nº1. Située à 207 km au sud-ouest de Miami et à 170 km au nord-ouest de La Havane, elle offre une position stratégique incomparable sur le détroit de Floride à moins de 150 km des côtes de Cuba. C’est un port de croisière important. Key West possède un aéroport régional et une base aéronavale stratégique. Le centre de la ville se situe dans la partie ouest et nord-ouest de l’île dans le vieux quartier historique.


La route pour Key West est longue. La sortie de Miami compliquée.  Nous n’avons pas tout compris dans leur système de péage.

Nous traversons d’îles en îles jusqu’à l’extrémité sud des États Unis.

Il doit être 19h 30 quand nous arrivons. L’hôtel est agréable, nous décidons de profiter de la piscine pour nous détendre un peu. On ne peut pas dire que l’eau nous rafraichit… car tout est à la même température… sauf le Jacuzzi qui est encore plus chaud . Nous nous commandons des pizzas, nous visiterons la ville demain.

Samedi 28 juillet : programme du jour, après petit déjeuner au bord de la piscine :  matin plage, après midi visite de la ville. La plage ou nous pensions aller est très très petite et sent très mauvais ( eaux stagnantes et algues) les autres sont nettement plus loin.
Nous louons donc des vélos, petite particularité de l’Ile il n’y a pas de freins. Nous devons utilser les pédales pour freiner ! 

Nous sommes au point le plus au sud de l’Amérique , The Southernmost Point, à 90 miles de Cuba. Il y a une file importante de touristes qui veulent se faire prendre en photo devant.
Nous nous arrêtons à la Souther Beach, idyllique. Cocotier, peu de monde et une eau magnifique. La baignade est un peu compliquée car beaucoup d’algues et des herbes marines dans le fond. Et pas de profondeur pour nager, même en allant très loin.
Nous achetons des hot dogs et boissons gazeuses dans une camionette en bord de la route, que nous dégustons sur la plage. 

 

 

Nous rentrons à l’hôtel nous baigner puis nous partons en vélos poursuivre notre visite de la ville.

Elle a beaucoup de charme. On se croirait dans un parc d’attraction style Dysneyland. Les maisons sont construites dans un style colonial britannique, toutes en bois blanches ou colorées, avec balcons, fauteuils ou rocking-chair en terrasse. Entourée pour certaine d’une belle végétation (nombreux bougainvilliers). Elles sont plus ou moins grandes selon les quartiers. Nous avons pu voir aussi les Conch house qui sont les maisons des capitaines britanniques immigrants (appelés les conches) des Bahamas pour ne plus payer d’impôts, et qui avaient amenés leurs maisons démontés pour les remontés sur l’île. Elles sont reconnaissables car malgré les couches de peintures elles sont en bois nu.

Nous longeons  le port, puis passons dans un quartier, ou la les maisons sont toutes blanches, grandes avec de jolies jardins. Nous voyons notamment la maison blanche d’hiver que le président Truman avait fait construire. Il y a une cérémonie de mariage en plein air dans la cour.

Nous terminons notre tour de ville par le quartier Little Havanna, ou la les maisons sont plus petites.. Ce n’est pas forcement le quartier le plus touristique de la ville.

La population est très  mélangée.

De retour à l’hôtel après avoir déposé les vélos.. Devinez…piscine.

Nous retournons en ville le soir afin de voir le coucher de soleil que nous ne voyons pas car il y a un énorme nuage juste devant.

Ce coucher de soleil donne lieu tous les soirs sur les place du bord de mer à des réunions de la population pour l’ovationner. De nombreuses animations ont lieu sur les places, des orchestres dans les restau et cafés… Tout est très animé nous revenons par Duval street la plus touristique et commerçante des rues. Mangeons au Caroline’s avant de rentrer à l’hôtel un peu fatigué quand même.

Dimanche 29 juillet : c’est le départ de Key West. Nous pensions pouvoir nous arrêter facilement pour profiter de la plage, mais en fait c’est plutôt compliqué, peu d’accès et il faut payer quelques Dollars. Nous trouvons finalement une aire vraiment sympa.des abris en bois dans un grande plaine herbeuse, en bordure de plage. Nous avons donc pu apres notre pique nique profiter de la plage a l’ombre de palmiers. Eau super bonne. Un régal.

En fin de route un peu avant Key Largo, nous nous arrêtons dans un site indiqué dans le guide, réputé pour ses pélicans. Un petit marché, un petit port ou il est possible d’acheter des seaux de petits poissons pour nourrir les plus gros… C’est un restaurateur qui propose cette  » attraction » …et il est français. Sur les pontons les enfants se régalent de voir sauter les poissons. De nombreux pélicans sont là à guetter les poissons perdus. Nous avons pu voir aussi des raies.

A suivre : les Everglades…

(1 commentaire)

  1. thery

    un reve pour moi key west je prend un grand plaisir avec les webcams amitié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *