↑ Revenir à L’Est

Les Everglades

 

Les Everglades

 


Le parc national des Everglades, situé en Floride, aux États-Unis, s’étend sur les comtés de Miami-Dade, Monroe et de Collier. Ce parc national contient le plus vaste milieu naturel subtropical du pays1, et englobe 25 % de la région marécageuse originelle des Everglades. Visité par environ un million de personnes par an2, le parc a été déclaré réserve de biosphère en 1976 (avec le parc national de Dry Tortugas), inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979 et classé zone humide d’importance internationale en 1987.

Contrairement à la plupart des autres parcs nationaux des États-Unis, le parc national des Everglades a plus été créé pour protéger un écosystème fragile que pour des raisons géographiques. 36 espèces considérées comme menacées vivent dans le parc, dont la panthère de Floride, le crocodile américain et le lamantin des Caraïbes. Le parc est également la principale zone de reproduction des limicoles tropicaux d’Amérique du Nord, et contient le plus grand écosystème de mangrove du continent américain4. Plus de 350 espèces d’oiseaux, environ 300 espèces de poissons d’eau douce ou salée, 40 espèces de mammifères et 50 espèces de reptiles vivent dans le parc5. Toute l’eau douce de Floride est « recyclée » dans le parc, dont celle de l’aquifère Biscayne.
Les Everglades sont un lent système mouvant de rivières coulant vers le sud-ouest à environ 400 mètres par jour6. Elles sont alimentées par la rivière Kissimmee et par le lac Okeechobee7. Bien que des Hommes aient vécu dans les Everglades durant des milliers d’années, la région ne fut pas cultivée ou urbanisée avant 1848, date à laquelle on commença à contrôler et utiliser le cours de l’Okeechobee pour alimenter l’aire métropolitaine du sud de la Floride. Les écosystèmes du parc national des Everglades ont souffert de l’activité humaine, et la restauration de ceux-ci est l’un des objectifs politiques du sud de la Floride.

 

Lundi 30 juillet : nous partons pour la réserve naturelle des Everglades à la découverte de la faune et de la fleurs.

Nous sommes partis vers 9h30 de Florida City. Nous logions au Super 8.

Ce n’est pas la bonne période pour s’y rendre, nous sommes à la saison des pluies et les marécages ont un niveau d’eau un peu élevé. Mais nous avons pu approcher quelques  crocodiles (impressionnant), des tortues… mais aussi les moustiques. Nous avons fait des balades sur des chemins et sur des pontons en bois au dessus des marais. Nous sommes allés jusqu’à Flamingo qui est en fait juste une marina et un Visitor Center.

Couvert de notre anti moustique local, nous étions parés pour la balade en bateau qui a été tres agreable, mais nous n’avons pas vu autant de faune que nous le pensions. Le guetteur a crie par 2 reprises « Crocodiles  » le premier était si minuscule qu’il nous a fallu beaucoup de temps a Alex et moi même pour le repérer. Le 2eme un peu plus gros, la gueule ouverte ne bougeant absolument pas… Si bien que j’ai cru un moment que c’etait un faux pour amuser les touristes ! C’etait bien un vrai, au retour il n’y était plus ! On se croyait dans Flipper le dauphin ou justement ils parcouraient les marais de Floride ! Ont aurait bien voulu faire de l’air boat mais en fait c’est defendu dans le parc .

Nous étions un peu déçu car nous n’avions pas  vu autant d’animaux que décrit dans le guide. C’est en retournant à la première balade faite le matin, que nous avons pu en effet en voir plus, tortues  puis petits et gros crocos. Impressionnant. Et pas très rassuré quand même, car il ne sont pas que dans l’eau…au bord des chemins, dans les fossés… Parfois ils traversent les routes.

Encore une très belle journée.

Nous avons terminé par des magasins Outlet dont Lévis et Nike …

Il fait chaud, entre 30 et 35° et surtout très moite.

Demain départ pour Orlando et ces parcs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *